La RT 2012 et la RT2020

Nous y sommes ! Depuis le 1er Janvier 2013, les bâtiments à usage d’habitation sont soumis à la RT 2012

Comprendre la RT 2012

La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques, de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu’ils soient pour de l’habitation (résidentiel) ou pour tout autre usage(tertiaire).

L’objectif de cette Réglementation Thermique est défini par la loi sur la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement. Cet objectif reprend le niveau de performance énergétique défini par le label BBC-Effinergie.

La réglementation thermique en vigueur sera, par conséquent, renforcée afin que toutes les constructions neuves présentent, en moyenne, une consommation d’énergie primaire (avant transformation et transport) inférieure à 50 kWh/m²/an contre 150 kWh/m²/an environ avec la RT2005.

Les grands principes

Ce qui ne change pas :
  • Les exigences à respecter seront de deux types : des exigences de performances globales (consommation d’énergie et confort d’été) et des exigences minimales de moyens.
  • La RT 2012 s’articule toujours autour de cinq usages énergétiques : chauffage, climatisation, production d’eau chaude sanitaire, éclairage et auxiliaires (ventilation, pompes…).
  • Les exigences de performance énergétique globales seront uniquement exprimées en valeur absolue de consommation pour plus de clarté : niveau moyen très performant exigé, à 50 kWh/m²/an (et non plus en valeur relative par rapport à une consommation de référence recalculée en fonction du projet).
  • L’introduction d’une exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti pour le chauffage, le refroidissement et l’éclairage artificiel. Cette exigence prendra en compte l’isolation thermique et permettra de promouvoir la conception bioclimatique d’un bâtiment
  • La suppression des exigences minimales n’ayant plus lieu d’être dans le nouveau cadre technique fixé
  • L’introduction de nouvelles exigences minimales traduisant des volontés publiques fortes : obligation de recours aux énergies renouvelables, obligation de traitement des ponts thermiques (fuites de chaleur), obligation de traitement de la perméabilité à l’air des logements neufs, etc.
Ce qui change :

Ces changements et les exigences plus élevées qu’imposera la réglementation thermique 2012 de manière générale contribueront à l’atteinte des objectifs du Grenelle de l’environnement.

LES ASPECTS TECHNIQUES: exigences de la RT 2012

La réglementation Thermique 2012 repose sur trois coefficients :

  • le Besoin Bioclimatique (BBio),
  • la Consommation (C)
  • et la Température intérieure de consigne (Tic)

De manière simplifiée, le coefficient BBio correspond aux déperditions (pertes naturelles et besoin des usagers) moins l’apport gratuit (chaleur humaine, du soleil, etc.), le coefficient C correspond au besoin sur le rendement des équipements et Tic à la température maximale atteinte au cours d’une période de forte chaleur.

Les coefficients BBio, C et Tic seront calculés grâce aux outils de calculs informatiques qui seront fournis par le CSTB et qui sont en cours d’élaboration.

Afin d’être conforme à la future RT 2012, un bâtiment neuf devra respecter 3 exigences globales :

Exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti Bbiomax : Exigence de limitation du besoin en énergie pour les composantes liées au bâti (chauffage, refroidissement et éclairage).

Exigence de consommation maximale Cepmax :
Exigence maximale de consommation d’énergie primaire à 50 kWhEP/m2.an en moyenne ; 5 usages pris en compte : chauffage, production d’eau chaude sanitaire, refroidissement, éclairage, auxiliaires (ventilateurs, pompes).

Exigence de confort d’été Tic :
Exigence sur la température intérieure atteinte au cours d’une séquence de 5 jours chauds inférieure à une température de référence (Tic).

Quelques exigences de moyen :

  • Recours aux énergies renouvelables en maison individuelle ;
  • Traitement des ponts thermiques ;
  • Traitement de l’étanchéité à l’air (test Blower door) ;  Objectif norme française - Q4 PA surf = 0.6 m3/h/m²
  • Surface minimale de baies vitrées (1/6 de la surface des murs) ;
  • Mesure ou estimation des consommations d’énergie par usage ;
  • Prise en compte de la production locale d’électricité en habitation (Cepmax + 12 kWhEP/m²/an).

 

 

La RT 2020 < 15 KWh/m²/an, nécessaire pour tenir les objectifs de division par 4 des consommations d'énergie, ira encore plus loin en imposant que toute nouvelle construction produise l'énergie nécessaire à son fonctionnement ! Ce sera l'arrivée tant attendue des bâtiments à énergie positive ou BEPOS.

 

Les exigences de la RT 2020

A l’image de la RT 2012, les exigences de la RT 2020 se porteront sur une conception bioclimatique du bâtiment qui devra maîtriser au maximum ses consommations pour les 5 usages de la RT :

  • § les systèmes de chauffage
  • § les systèmes de production d’eau chaude sanitaire
  • § les systèmes de refroidissement
  • § les systèmes d’éclairage
  • § les auxiliaires (ventilateurs, pompes).

 

De plus, le bâtiment BEPOS devra tirer au maximum parti des sources gratuites d’énergie pour assurer son fonctionnement. L’enveloppe du bâti devra donc être à très hautes performances thermiques afin de limiter au minimum toute déperdition énergétique. Elle devra ainsi être parfaitement isolée, tant en parois opaques qu’en parois vitrées (celles-ci devront favoriser au maximum l’éclairage naturel), mais aussi composée d’ une étanchéité à l’air irréprochable répondant à la norme Européenne de 0.6 vol/h sous 50 Pa (test n50). La conception du bâti est une importance capitale pour atteindre les exigences BEPOS. Elle devra suffire à créer un environnement confortable et sain pour les occupants en toutes saisons grâce :

  • § aux apports gratuits liés à l’orientation du bâtiment
  • § à la performance des équipements fonctionnant sur la base d’une source d’énergie renouvelable
  • § à la mise en œuvre de systèmes de ventilation limitant au minimum les déperditions énergétiques
  • § à la mise en œuvre de systèmes d’occultation des baies lorsque nécessaire.

Avec la RT 2020, le bâtiment devra non plus être le 1er consommateur d’énergie en France mais être le « producteur » d’énergie suffisante et nécessaire à son fonctionnement.

 

L'être humain au coeur du projet BEPOS

Le bâtiment BEPOS devra être une construction harmonieuse s’intégrant parfaitement dans la ville et devra aussi favoriser le comportement éco responsable de ses occupants. En effet, si la performance énergétique du bâtiment est une composante primordiale dans la conception d’un projet BEPOS, l’exploitation simple, économe et responsable du bâtiment par ses occupants est la seconde composante à prendre en compte dans tout projet de bâtiment à énergie positive. Comme pour le bâtiment BBC, l'habitant sera acteur à part entière des conditions de réussite d’un projet BEPOS par l'usage qu'il aura du bâtiment conçu sur ces bases.

 

BEPOS en bref

En résumé, toute construction BEPOS devra :

  • § Maîtriser les consommations pour les 5 usages de la RT
  • § Maîtriser les consommations pour les autres usages locaux de l'énergie
  • § Exploiter les énergies renouvelables
  • § Apporter un environnement confortable et sûr aux occupants
  • § Faciliter le comportement éco responsable des occupants
  • § Assurer une bonne intégration architecturale
  • § Maîtriser les impacts liés à la construction du bâtiment
  • § Maîtriser l'énergie pour le transport des utilisateurs.